La photographie du connectif KKF/Keskon Fabrique se fonde sur le même principe que les autres créations, « partir de rien et construire », et se pratique lors d’apér’artistes, shootings performatifs et interactifs dans l’espace public où les participants sont invités à entrer dans la proposition des artistes.
Le public devient acteur de la création, fabrique avec les artistes et se trouve ainsi connecté directement à l’art.