L’Origine de l’Immonde

2014 / Photo numérique, diffusion numérique

L’humour parfois et volontiers potache du connectif Keskon Fabrique ne doit pas laisser le spectateur se tromper sur les intentions critiques et démonstratives de KKF. La vocation intrinsèque de l’art n’est pas la beauté comme nous pourrions communément le croire depuis son plus vieux classique mais c’est un miroir avant tout des choses et de ce qui est. Et si l’art porte le plus souvent le point de vu de son auteur, il a aussi la vocation de porter tout autant le regard du spectateur pour interroger son esprit ou l’informer pour en provoquer sa connaissance et son opinion.

Si l’Origine du Monde de Gustave Courbet est censuré sur les réseaux sociaux les plus utilisés, l’Origine de l’Immonde par KKF a été pensé pour ne pas l’être ou en tout cas passer le maximum de barrières de la censure. Quelle différence existe-t-il entre ces 2 créations et qu’est-ce que la nudité qui fait que bon nombre d’artistes ne peuvent produire leurs créations sur les réseaux sociaux. Existe-t-il vraiment une différence entre le corps de la femme et celui de l’homme qui pour la même exhibition fait que l’un sera censuré et l’autre pas?