LE K-Niche,
Hommage à Dali

2013 / Bonbonne métallique, aluminium, fourrure synthétique, pales de ventilateur, grillage, caoutchouc / h. 55 cm x L.106 cm x l. 114 cm

Dans son questionnement du rapport à l’art, aujourd’hui fondé sur des valeurs souvent inaccessibles, le connectif KKF, avec la sculpture Le K-niche, revendique haut et fort un art résolument populaire.

Dans cette œuvre humoristique mettant en scène un caniche ailé, que le spectateur peut brosser, les artistes détournent le symbole du raffinement et de la bourgeoisie. Pourtant, loin de caresser dans le sens du poil ce public générant le marché de l’art et susceptible d’acheter la pièce, ils choisissent un thème à la fois familier et dérisoire, à l’opposé des productions artistiques tapageuses et néanmoins totalement hermétiques, dans l’unique but d’interpeler le spectateur en le faisant sourire, comme pour ramener l’art à son but premier, créer du lien, par quelque moyen que ce soit.

L’hommage à Dali se réduit ici de manière ironique à la forme des moustaches retroussées du caniche rappelant celle du Maître surréaliste, même si en creux cette œuvre, par son thème et ce rapprochement, relève justement du surréalisme.