Le Cyprès

2013 / Grillage, fer à béton, tiges de tente, spot / h. 275 cm x Ø 30 cm

Le Cyprès questionne la frontière entre l’art et le design.

La fonctionnalité de cette lampe est effacée par la dimension artistique de l’inversion du rapport entre ombre et lumière qu’elle propose. La forme élancée, sculptée dans le grillage rouillé, contient la lumière jusqu’à son jaillissement en un point lumineux cerné d’un tourbillon d’ombres.

Créant un négatif de lumière, cette lampe se révèle doublement paradoxale : projetant une sorte de trou noir, elle produit de l’ombre, qui se révèle elle-même lumineuse.

La projection noire au plafond rappelant par sa texture un dessin au fusain renforce le symbole d’un soleil brillant dans la nuit.

Le Cyprès s’inscrit dans la série des arbres du KKF, incitant à renouveler notre regard sur les choses du quotidien. D’un matériau brut, rongé de rouille, d’une luminosité enfouie, peut naître la beauté inattendue d’une lueur dans la nuit. Il suffit de lever les yeux au ciel pour la percevoir, de s’élever, de savoir se détacher de la réalité première pour accéder à une poésie lumineuse libérée des contingences.