Harpik

2012 / Tubes métalliques, chaînes, jetons, coupelles, grilles, antennes, sommier, fil nylon, billes, peinture jaune de chantier, plaque de fer, néon, pédale, 16 m 3 / Installation sonore et vibratoire

Exposition physique, sonore, performative et vidéo KLIC KRONG FRIIIZ !!!, atelier Keskon Fabrique, Nice, 26 mai – 8 juin 2012. Installation éphémère.
Présentation lors des Visiteurs du Soir, BOTOXS, 26 mai 2012

L’installation HARPIK prend place dans une pièce étroite au jaune fluorescent et au parfum citronné.

Des éléments métalliques disparates suspendus constituent des sources sonores aux tonalités variées. Cette machine à bruits, mi-orgue mi-harpe, tintinnabule sous la pression de cordes-antennes permettant l’émission de sons polyphoniques cristallins.
Les tintements s’accompagnent d’un mouvement aléatoire des billes agitées par la vibration de la table, activée par une pédale de batterie.
Couleur, odeur, son et mouvement se font écho dans cette création synesthésique.

Le public, invité à donner vie au silence esthétique, sera le compositeur de cet orchestre métallique. En jouant sa propre partition, il entre en résonance avec la création des artistes et y participe.

Les artistes du connectif KKF, dans cette installation, se sont faits accordeurs, cherchant, au-delà d’une gamme de sons ciselée dans un travail d’orfèvre, à mettre une nouvelle fois le public au diapason avec un art acidulé, parfumé, bruissant, carillonnant, vibrant, un art qui pique, dont la vocation première est de résonner chez celui qui le pratique et lui donne ainsi vie.